Amadou Balaké (1944-2014)
(Burkina Faso)

Djembe
Biographie
Amadou Balaké n'a peut-être pas été aussi connu que certains artistes africains, mais il est (ou devrait être) plus célèbre qu'à première vue. Né au Burkina Faso (Haute Volta à l'époque), il chante d'abord au Ghana avant de s'installer à Abidjan, Côte d'Ivoire. Dans cette ville carrefour de musique, Balaké travaille pendant plusieurs années avec le producteur Aboudou Lassissi qui dirige une maison de disques Sacodis vers la fin des années 70 et aux début des années 80. Pour le compte de Sacodis, il enregistre plusieurs albums, avec des chansons de styles variés, mais souvent plongées dans la musique latine, voire la Charanga. Mais il a aussi créé des morceaux de style mandingue, highlife ou afro-funk. Les derniers albums avec Lassissi avaient même été enregistrés aux Etats-Unis.

Après des années de silence, Amadou Balaké (parfois aussi écrit comme Ballaké) avait été demandé de figurer comme chanteur invité sur l'album « Betece » (dans certains pays sorti sous le titre de « Mandali »), du groupe Africando en 2000, sur lequel il a chanté le titre phare « Betece ». Il est désormais membre à part entière du groupe Africando et il participe à leurs tournées. En 2003, il enregistre la chanson « Abibou » pour l'album « Martina » par Africando.

e publique international a très tardivement été mis en contact avec sa musique d'avant Africando quand son plus grand tube « Taximen » était sélectionné pour la collection Golden Afrique Vol.1. Peu après, l'album du même titre a été réédité par PAM (Popular African Music), permettant aux mélomanes d'aujourd'hui et de tous les pays de faire connaissance à la voix et au talent d'Amadou Balaké.

Malheureusement, Amadou a été attent par la diabète, une maladie qui a fini par le vaincre.


Amadou Balaké
Amadou Balaké 

Musiciens dans l'album "In Conclusion" :
Amadou Balaké chant lead
Michel "Haute Tension" Diansoro guitare
Boubacar "Papa&uot; Djiga ngoni, percussions
Sanou Dara balafon, percussions
Luc Kyendrebeogo basse, ngoni basse
Jean "Bosco" Sorogo batterie
Yizih saxophone
Father Ben orgue
Sanou Dara, Moustapha Maïga, Aïda Dao choeurs


Né : 8 mars 1944, comme Amadou Traoré, à Ouahigouya (Province du Yatenga), † 27 août 2014
Style : afro-latin / charanga / highlife / afro-funk / warba / musique mandingue


Discographie
Titre  Année   Maison de disques   Remarques 
In Conclusion 2015 Stern's Africa STCD1125
Bar Konon Mousso Bar 2014 Kindred Spirits KSRE 018LP LP, re-issue of Vol. 2 on Record Store Day
Senor Eclectico 2008 Oriki Music ORK005 Titre complet: Burkinabe dance music of the 70's
Taximen 2005 pam adc 308 Titre complet: dans son nouveau style Taximen et autres son
Natoma 2003 Seydoni Burkina
Amadou Balaké à Paris (Djala Songon) 1987 Sacodis LS 86 LP
Afro-Charanga 1982 Zamidou 1582 LP
Amadou Balaké à New York 1979 Sacodis LS 22 LP
Amadou Balake vol. 3 1979 Sacodis LS 11-79 LP
Vol.2: Bar Konon Mousso Bar 1978 Sacodis LS 8-78 LP
Taximen 1978 Sacodis LS 7-78 Titre complet: dans son nouveau style Taximen et autres son
Traoré Amadou et ses Dieux 1976 Club Voltaique du Disque CVD 008 LP

Sources
https://en.wikipedia.org/wiki/Amadou_Balaké [lien externe]
bolingo.org [lien externe]


Page ajoutée en décembre 2005